Les révoltes actuelles dans chacun des pays ont des singularités, mais également un dénominateur commun. Ce sont les jeunes qui en sont les moteurs. Les temps sont durs pour la jeunesse, pour la première fois depuis la 2e guerre mondiale, les enfants d'une génération vivront plus mal que leurs parents. Hier, les vieux étaient pauvres.

Aujourd'hui, ce sont les jeunes qui vivent dans la précarité avec un avenir incertain. Pourquoi cette remise en question du fonctionnement de nos sociétés actuelles? Où allons-nous? Vers quel monde allons-nous? Et comment allons nous chacun pouvoir préserver la liberté fondamentale de chacun: celle de décider de son destin?

 

«Nous ne sommes pas des marchandises aux mains des politiques et des banquiers, nous voulons une politique
de transparence qui se résume à la convergence de tous vers un mode de vie sobre, solidaire et responsable...»

Un des slogans des récentes manifestations.