«75 millions de travailleurs de moins de 25 ans sont au chômage dans le monde. Que leur réserve le futur?»

Je voulais que cette série soit le témoin d’un mouvement social global. Tandis que les jeunes débutaient ce mouvement, il semblait normal de leur donner la parole. Ma question est celle du titre de la série: sont-ils prêts à inventer leur futur? Le journaliste français Émile de Girardin a dit une fois «Gouverner, c’est prévoir». Pourtant, tous les gouvernements sont en échec, au Nord comme au Sud. La crise est partout sans que des solutions ne se dessinent… Je pense que l’histoire retiendra l’échec d’un système économique gangrené, de politiques irresponsables, de dirigeants qui gouvernèrent au dessus de leurs moyens sans jamais prendre en compte la jeune génération. Ils ont égoïstement hypothéqué le futur des jeunes qui se battent désormais pour trouver leur place dans un monde stérile, en confiant ce même futur à des institutions cupides et sans scrupules. L’horizon que dessine la crise que nous traversons, ou plutôt à laquelle nous sommes soumis, confirme une situation sociale, politique, économique et culturelle globalement désastreuse. La situation est la même, quels que soient les partis.

Poussé par ce constat, j’ai créé cette série dans le but de laisser les jeunes du monde entier s’exprimer librement et sans censure, comme cela devrait être le cas dans toute démocratie réelle. J’ai été très surpris quand j’ai découvert l’étendue des dégâts révélés par leurs préoccupations. Ils témoignent intelligemment, de manière capable et avec émotion sur un monde confus, un monde qu’ils aimeraient façonner sur de nouvelles valeurs et de nouveaux espoirs si seulement nous pouvions les intégrer dans ce processus. Des mouvements de jeunesse ont émergé. Ils sont en colère et manifestent pour la possibilité d’un monde meilleur. Découvrez donc la lucidité, les rêves, la colère, le francparler, la naïveté parfois, les aspirations et les capacités créatrices de cette jeune génération qui ne croit plus en leurs gouvernements et se bat dans un monde dominé par la cupidité, hostile et sans horizons clairs.

Nasser Bakhti

«[...] ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays.»

John F. Kennedy