Inde – Les enfants de l’Inde d’aujourd'hui

Depuis plusieurs mois, les Indiens se sont élevés contre la corruption qui gangrène leur pays, à tous les niveaux de la société. Leur symbole: Anna Hazare, un militant anti-corruption, admirateur de Gandhi. Cet homme de 74 ans a opté pour une grève de la faim «jusqu'à la mort», pour faire pression sur le gouvernement.

Plusieurs forces se mobilisent parmi toutes les castes pour faire évoluer la société indienne. De nombreux changements sociaux sont prévus, ce qui marquerait une ouverture soudaine sur le monde.

 

Shaheen Muhammed // New Delhi

Shaheen Muhammed

Shaheen, 21 ans, possède un bachelor en communication et médias. Actuellement au chômage, elle réalise des courts-métrages et travaille sur ses projets personnels dans sa ville de New-Delhi. Elle coordonne le mouvement «Save Sharmila» qui se bat pour la libération de cette militante contre l'Armed Forces (Special Powers) Act, l'AFSPA, loi sur les pouvoirs spéciaux des forces armées.

Ruben Mascarenhas // Mumbai

Ruben Mascarenhas

Ruben, 24 ans, travaille comme ingénieur informaticien. Il a récemment rejoint le mouvement grandissant de protestation contre la corruption mené par Anna Hazare en tant que coordinateur pour Bombay. Si l'Inde n'est pour l'instant pas le théâtre de mouvements de masses comparables aux pays arabes, le potentiel de sa jeunesse (plus de 70% de la population a moins de 35 ans), trop souvent inexploité, donne à Ruben l'espoir de changements bénéfiques.

Share – Partager

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn